Guide pratique pour protéger votre enfant des dangers d’Internet

La fête de Noël : transmettez de bonnes valeurs à vos enfants
mars 23, 2021
CIM-11 : L’addiction à Internet et aux jeux video pendant l’enfance et l’adolescence
mars 23, 2021

Être parent n’est pas toujours facile. Vous devez vous préoccuper de beaucoup de choses, de la garde d’enfants et de l’école à l’alimentation saine et au temps que les enfants passent devant la télévision ou l’ordinateur. Vous vous demandez alors pourquoi vous vous donnez tant de mal.

La réponse est que les parents aussi, succombent à la commodité. Tout ce qui peut faire gagner du temps ou rendre les choses un peu plus faciles est accepté avec plaisir. Des services tels que Netflix, les livraisons Amazon ou le service local de livraison de pizzas viennent à l’esprit.

Cependant, les applications pour ces services ne sont que la partie visible de l’iceberg. Nous vivons déjà avec l’Internet des objets, et il y a aussi des choses comme les babyphones, les tablettes pour enfants et les poupées Barbie qui peuvent aider les petits à regarder et à se divertir. Malheureusement, lorsque les parents sont soumis à un stress quotidien, ils ne pensent qu’à faciliter les choses et à savoir si leurs enfants aiment ça, au lieu de se demander si c’est sans danger. Mais, c’est là que le confort peut nous faire perdre la tête.

On signale sans cesse des cas de piratage d’interphones bébé. Ainsi, tous les trois à six mois, un hacker décide d’attaquer un enfant et sa famille. Il ne s’agit, donc, pas de piratages où l’on trouve des failles de sécurité, ni même de piratages à des fins de profit ; c’est juste pourri.

Mais, cette histoire désagréable nous rappelle, aussi, que nous sommes tous responsables des appareils que nous connectons à l’internet. Et nous devrions toujours être particulièrement prudents lorsqu’il s’agit de dispositifs destinés à nos enfants qui sont connectés à l’internet.

Outre les rapports inquiétants comme celui qui précède, des choses bien pires peuvent se produire lorsqu’une personne pirate un appareil destiné aux enfants et connecté à l’internet : du vol d’identité au chantage en passant par le harcèlement.

C’est pourquoi nous vous recommandons de toujours garder la sécurité à l’esprit lorsque vous achetez de tels dispositifs. Non seulement pour votre propre bien, mais aussi pour la sécurité de vos enfants.

Votre enfant doit-il vraiment être connecté à l’Internet ?

“Mon enfant a-t-il besoin de cet appareil ? Et faut-il vraiment qu’il soit en ligne ?”. Ce sont les questions que vous devez vous poser. Souvent, on ne peut pas justifier qu’un jouet soit connecté au smartphone, à la tablette ou à l’internet.

Si tel est le cas, nous vous recommandons de vérifier soigneusement vos droits d’accès et de lire les informations que le fabricant de jouets recueille sur vous et vos enfants. La coordination GPS de votre enfant ou le nom de son école doivent-ils vraiment être transférés au fabricant ?

Votre réseau domestique est-il protégé ?

Les enfants d’aujourd’hui grandissent avec l’internet ; il est partout et fait partie de la vie quotidienne. Et que cela nous plaise ou non, le réseautage dans notre foyer deviendra plus fort.

Bien sûr, nous voulons tous être bien protégés dans nos foyers, mais malheureusement, beaucoup oublient cette pensée lorsqu’il s’agit de tous ces appareils qui contiennent des données plus précieuses pour les cybercriminels que la télévision ou les bijoux de famille.

Par conséquent, vous devriez au moins sécuriser votre routeur WLAN avec un mot de passe et installer un logiciel de sécurité sur tous les appareils. Toute une série de dispositifs différents peuvent être protégés avec Kaspersky Internet Security, par exemple.

Pensez à vos enfants

La tâche des parents est de préparer leurs enfants à une vie réussie. Nous devrions, donc, prendre en compte leur vie privée autant que leur sécurité. Contrairement aux adultes qui sont victimes d’un vol d’identité, les enfants peuvent mettre des années (voire une décennie) à s’en rendre compte, car ils ne font pas de transactions bancaires ou autres. Après tout, les parents font des courses pour leurs enfants.

Vous devez, donc, être très prudent lorsque vous partagez des données avec des entreprises. Si un jouet demande effectivement des informations personnelles, vous devez suivre ces conseils :

– Partager le moins possible. Personne ne peut vous forcer à donner des informations confidentielles et personnelles aux fabricants de jouets.

– Inventer de fausses données. Si vous ne voulez pas que les fabricants de jouets sachent tout sur votre enfant, il vous suffit d’inventer sa date de naissance, son sexe, ses préférences ou tout autre élément demandé par le fabricant. Les services de marketing sont bien payés pour leur travail et vous n’avez pas à leur faciliter la tâche.

– Utiliser vos propres informations. Il n’y a aucune raison pour qu’un compte d’utilisateur soit lié à votre enfant. Mes enfants ont au moins trois comptes qui sont liés à mes propres informations.