Dessins animés d’Halloween pour les enfants

Quels travaux de Pâques pour enfants effectuer ?
mars 23, 2021
Louer ne signifie pas toujours dire “bien”
mars 23, 2021

Des dessins animés sur Halloween, en tout cas, à voir avec les enfants pendant la nuit des horreurs, il y en a beaucoup, ce sont des dessins animés un peu “spéciaux”, qui ont un peu de peur, mais pas trop. Voici une sélection de dessins animés ou de films d’animation également en 3d à voir avec vos enfants dans la nuit du 31 octobre.

Moi, moche et méchant

Naughty Me (titre original Despicable Me) est un film d’animation des créateurs d’Ice Age et raconte l’histoire d’un homme nommé Groo qui vit dans une maison située dans un joli quartier mais qui se distingue de tous les autres par le fait d’être noir et d’avoir une pelouse complètement morte.

Groo, cependant, n’est pas connu pour sa maison mais pour être l’une des personnes les plus mauvaises de la ville, il prend plaisir à faire des bêtises et à voir d’autres personnes souffrir, en plus il est en possession d’une série d’engins qui lui permettent de faire toutes sortes de mal, on parle de rayons rétrécissants, de véhicules paralysants et prêts au combat qui vont aussi bien sur la route que dans les airs.

Mickey Mouse et les méchants de Disney

C’est Halloween à la Maison de la Souris, et tous les méchants sont là pour voir le spectacle. Mais l’un d’eux, Jafar, a un plan en tête : jouer un vilain tour à Mickey quand il est minuit. Après une série de dessins animés habituels produits par le club, le méchant sorcier, avec Cruella De Mon, le capitaine Crochet, Hadès et Ursula, réussit à faire sortir Mickey et les autres du bâtiment, aujourd’hui rebaptisé “Maison des méchants”. Mais Mickey Mouse, grâce à la lampe d’Aladin, parviendra finalement à enfermer Jafar dans la lampe, forçant ainsi les autres méchants à se rendre eux aussi.

Le premier Halloween à dos d’éléphant

Une nouvelle aventure mouvementée le jour le plus effrayant de l’année en compagnie de tous les habitants d’Acre Woods, Winnie l’Ourson, Porcinet, Tigre, Roo et Effy. La bande-annonce est en espagnol mais vous pouvez vous faire une idée de l’histoire racontée dans le dessin animé.

Le cauchemar avant Noël

John Skellington (anglais : Skeletron), prince du monde d’Halloween, habité par des monstres est triste, fatigué d’effrayer les enfants. Pénétré par hasard dans le royaume du Père Noël (Santa Claus), il décide de le kidnapper et de prendre sa place pour une fois. Il se met en route pour livrer ses effrayants cadeaux. Elle le sauve du désastre Sally, une poupée de chiffon secrètement amoureuse de lui. Réalisé avec l’ancienne technique de stop motion mise à jour avec la moderne informatisée, conçu et produit par Burton qui s’est inspiré d’un livre pour enfants, écrit et dessiné lorsqu’il travaillait pour Disney, et en a confié la réalisation à son ami et partenaire H. Selick, est paradoxalement le plus autobiographique et le plus personnel de ses films, spirituellement lié aux monstres inoffensifs de Beetlejuice et au triste héros d’Edward Scissorhands. Graphiques raffinés, effets originaux dans le mouvement comme dans l’atmosphère, chronique musicale suggestive (Danny Elfman) à laquelle la leçon de Kurt Weill n’est pas étrangère.

Le royaume de Ga’Hoole, la légende des gardiens…

Le film raconte l’histoire de Soren, un jeune hibou qui est captivé par les histoires fantastiques de son père sur les Gardiens de Ga’ Hoole, un groupe de guerriers ailés mythiques qui ont mené un combat acharné pour sauver le peuple des hiboux des Purs maléfiques. Alors que Soren rêve de rejoindre un jour ses héros, son frère aîné, Kludd, se moque de cette idée et souhaite chasser, voler et gagner les faveurs de son père en l’enlevant à son frère cadet. Mais la jalousie de Kludd a des conséquences terribles qui font que les deux hiboux tombent de leur maison au-dessus des arbres et se retrouvent directement dans les griffes des Purs.